Le mot du président

Le ride, une véritable passion pour Alexandre COAT, jeune président de l’association RIDE+.  Nous vous invitons à découvrir son témoignage, son histoire avec les sports de glisse qui a permis la naissance de RIDE+ aujourd’hui.

© Léa MARTIN

Ma petite histoire avec le ride…

« Mon aventure avec le ride a commencé il y a maintenant bien longtemps. Depuis l’âge de cinq ans, je pratique le motocross, le skateboard, le vélo et divers sports de montagne. J’ai toujours pris un infini plaisir à pratiquer ces disciplines. Je m’y sens totalement heureux !

Au fil du temps, le ride est vite devenu une addiction. Etant très jeune, je me souviens que je prenais en vitesse mon goûter en rentrant de l’école afin de rejoindre mes copains pour rider avec eux. C’était une véritable aventure ! On passait aussi bien du temps à trouver de bons endroits en ville qu’en créant nous-même des lieux adaptés pour nos sessions. Il y avait beaucoup d’échange et partage entre chacun. Cela nous permettait de se motiver ensemble et de se lancer des défis. On progressait alors rapidement.

J’adore le ride, et ce qui me plaît particulièrement dans cette discipline, c’est le côté sportif. Il y a un véritable dépassement de soi et des ses limites. On apprend de nos erreurs. Je considère cela comme une école de la vie.

Et puis en grandissant , on s’aperçoit qu’on peut prendre des risques à pratiquer ces sports : bleu, entorse, fracture… On se rend compte que le corps est important et qu’il faut le préserver. Il faut donc accepter de ne pas aller trop au delà de ses limites personnelles afin de rester en bonne santé. C’est à ce moment que naît l’équilibre ! (Le même qu’en slackline !) où il faut trouver le juste milieu pour à la fois se faire plaisir et en même temps sans pousser dans l’extrême « dangereux ». On apprend alors ce qu’est l’humilité vis a vis de soi et des autres.

On se lance dans de nouvelles pratiques. Parfois plus adaptées à soi, mais restant toujours dans le domaine du ride avec cette adrénaline au ventre qui nous rend tant heureux.Le ride, selon moi, dépend d’un savoir-être avant d’un savoir-faire. Il est aussi le résultat d’une passion invétérée et d’un certain engagement personnel. Le ride, c’est un  instrument sur lequel je peux exprimer ce que je ressens au quotidien. »

Et aujourd’hui avec RIDE+ ?

Grâce à l’association, grâce à ses membres, nous pouvons partager avec les jeunes ce dont nous avons nous-même été et voulu, nous lisons dans leurs yeux la même envie qui nous animait à leur âge. C’est ce qui nous anime et nous plaît avec RIDE+ : nous apprenons, nous transmettons, nous offrons la possibilité à chacun de découvrir ce qui nous passionne.

Alexandre COAT, président de RIDE+